Le Gué Parfond et son bâti.

Peut être une image de plein air et texte qui dit ’Grange Habitation octroi habitation’

1844 – 2021.

Le Gué Parfond et son bâti.

Ici est le plan d’implantation du bâti originel déjà présent en 1844. En rouge a été représenté pour ce faire tout le bâti présent au Gué Parfond en cette dite année 1844.Il y a en tout un ensemble de 5 bâtis premiers déjà existants en 1844 et toujours présents aujourd’hui lesquels, depuis, non pas été modifiés dans leur propre emprise au sol respective; parmi ce bâti une grande grange était présente…dans la grande cour située en face de l’octroi lui aussi présent avec son propre agrandissement qui apparaitra en 1764.

Tout le bâti ici présent, et non encadré en rouge, est tout le bâti postérieur à la dite date de 1844 ; nous pouvons remarquer que 4 bâtis ont été très profondément modifiés pour ne pas dire carrément effacés puis reconstruits. Le bâti entouré de rouge sans image en fond est un bâti présent en 1844 et qui a depuis entièrement disparu sans jamais avoir été ni modifié ni remplacé; il est au nombre de 3. Les bâtis « nouveaux » et non représentés en rouge, ceux qui vont apparaitre au lendemain de la dite année 1844, pour certains vont apparaitre dès le lendemain de cette même année. Et tel sera le cas pour la petite maison adossée au grand hangar peint au nom du Crédit Lyonnais puisque celle-ci en effet sera édifiées en 1848. En tracé noir sont les limites parcellaires de 1844; à ce titre on peut remarquer en effet la présence de 5 entités principales + la présence de l’octroi et son nouveau logis associé.

Le Gué Parfond en 1831 comportait un ensemble de 5 familles dont 2 familles d’agriculteurs, un tailleur d’habit, un journalier et une femme ménagère; en 1841 sept familles se seront référencées.En 1936 il y aura 6 familles…Entre 1836 et 1936, le Gué Parfond tout au long de ces 100 années comportera toujours en son sein deux familles d’agriculteurs. Aujourd’hui il y a huit familles habitant Gué Parfond dont deux familles en location…En cette même année 1936 va apparaitre la famille Rucay; agricultrice celle-ci jusqu’à hier va se transmettre les deux fermes d’exploitation agricoles.

Cette famille est toujours présent aujourd’hui au Gué Parfond.Seront ainsi présents en 1936 :

  • Léon Radoubé * Georgette Meulin ; chauffeur.
  • Yves Rucay * Josephe Marie. Cultivateurs ils auront 5 enfants dont deux garçons Charles et Louis ; Yves nait à Lanvallay en 1872.
  • Jean Rose * Pauline Briot. Cultivateurs.
  • Joseph Quediguet avec sa mère Eugénie Leclerc tous deux cultivateurs.
  • Marie Henry sans profession
Peut être une image de arbre et nature
%d blogueurs aiment cette page :