En 1986 à Tressaint les vitraux de Serge Nouailhart réalisés en l’Abbaye Blanche de Mortain.

Tressaint. 1986.
Les vitraux de Serge Nouailhart réalisés en l’Abbaye Blanche de Mortain
.


Serge Nouailhat, né à Rennes (Ille-et-Vilaine) en 1960, est une personnalité artistique de la Manche.
Il passe son enfance à Nantes
(Loire-Atlantique) et suit des études artistiques à Paris à l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art (ENSAAMA) puis à l’École normale supérieure de Cachan.
Dès 1985, sans délaisser la peinture, il s’oriente vers l’art du vitrail, exploitant à partir de 2001 la technique du fusing qui s’apparente à la marqueterie. Il travaille ensuite à Mortain en l’Abbaye blanche avec son épouse Pascale Nouailhart, artiste peintre également ; en ce lieu spirituel en 1986 il concevra certains vitraux pour l’église de Tressaint. 
Dans la Manche, en 2014, il conçoit et pilote l’architecture intérieure de la chapelle du pôle missionnaire à Mortain.


Créateur de nombreux vitraux pour des églises en France, il livre aussi ses œuvres à l’étranger. En 2008, il réalise ainsi deux verrières pour une église en Sibérie.
En 2009 une paroisse au Pérou reçoit des vitraux de sa confection et en 2011 des peintures.
En 2017 il peint 24 grandes fresques pour un sanctuaire au Portugal.
En 2018, il termine huit vitraux de 2,80 m sur 1,80 m destinés à une église de Taïwan.


Pour notre petit église de Tressaint combien de nous le savent !

Aucune description de photo disponible.

 

Peut être une image de 2 personnes et intérieur

Peut être une image de 2 personnes et intérieur

Peut être une image de 4 personnes

Peut être une image de 1 personne
%d blogueurs aiment cette page :